C’est une surjeteuse haut de gamme moderne et très pratique. Son utilisation permet d’obtenir des résultats à la hauteur des machines à coudre professionnelles. Mais, elle se distingue également par sa facilité à prendre en main. Ce qui fait de ce modèle un excellent choix pour la débutante en termes de couture.

La surjeteuse PFAFF Select 3.2 :

Surjeteuse Pfaff Hobbylock 2.0
  • Pfaff hobbylock 2.0 – coudre comme un professionnel. Superbes fonctionnalités et une large sélection de piqûres. La nouvelle surjeteuse Pfaff® HobbylockTM 2.0 est non seulement facile à utiliser, mais elle offre également de nombreuses fonctions pratiques, par exemple 15 types de points, une longueur de point réglable, un rouleau à ourlet intégré, le bras libre pour la confection de vêtements à manches et des jambes de pantalon, un réglage électronique de la vitesse et bien plus encore.
  • Coutures absolument homogènes grâce au transport différentiel. Deux transporteurs dénudés d'affilée pour éviter l'exclusivité : voir les instructions pour ce t-shirt de sport raffiné, et étirer les coutures. Grâce à l'ajustement de la configuration obtenez des vagues allemandes.
  • Avec 15 points pour traiter toutes vous substances rapidement et de manière professionnelle. 1300 points par minute – plus rapide et meilleure, qu'il s'agisse de velours, laine, éponge, soie, jeans, coton ou plastique - la Pfaff® HobbylockTM 2.0 possède un élastique pour tous les matériaux de point correct. Bords parfaits pour bien maintenir et faire chaque mouvement avec. La Pfaff® HobbylockTM 2.0 est idéale pour toutes les coutures qui doivent résister à de fortes contraintes, comme les vêtements de loisirs.

 

 

Coudre avec ce type de surjeteuse permet de profiter d’une expérience unique. Avec ses 27 points de couture et son aisance à coudre les tissus épais, elle permet de réaliser un grand nombre de travaux de tous les styles. Elle est adaptée pour la confection de boutonnières ou la réalisation des points extensibles. Mais encore, cette machine permet de mettre en place différents types de points utilitaires et de décoration. Ensuite, pour réussir les points délicats, un éclairage via des lampes LED est disponible sur la machine. Le voyant lumineux éclaire les points et la partie du tissu à coudre. Aussi, il n’est plus question de laisser tomber ses coutures faute de luminosité avec ce modèle de surjeteuse signé PFFAF.

 

Elle propose un grand nombre de fonctionnalités telles que la position piquée libre, la présence de bras libre, le système de bobinage de canette sans désenfiler ou encore la technologie Sélection directe. Cette dernière permet de réussir l’entrainement du tissu qu’il soit à l’endroit ou à l’envers. Elle consiste à un entrainement simultané des tissus par le haut comme par le bas. Dites adieu aux faux-plis et aux irrégularités grâce à ce système IDT, une technologie signée PFAFF. Elle est vraiment parfaite pour le quilting car elle fait ressortir des points magnifiquement alignés.

 

Mais encore, cette surjeteuse est livrée avec 5 pieds de biche et offre la possibilité de créer des boutonnières sans avoir à pivoter le textile utilisé. Les couturières avérées comme les débutantes ne pourront qu’être ravies des innombrables fonctions dont dispose cette machine à coudre.

 

La surjeteuse PFFAF Select 3.2 permet également de coudre différents types de textiles comme le velours, la soie, le jean, le coton, les élastiques ou encore le plastique. La présence de la positon extrahaute du pied presseur rend possibles la couture des tissus épais ou plusieurs couches de textile. Sa vitesse de couture peut atteindre les 820 points par minute. Elle est facile à régler via la pédale et permet de coudre des tissus à basse vitesse.

 

Mais encore, cette surjeteuse revêt un extérieur en aluminium d’une couleur bien blanche et un design bien pensé. Les boutons de réglage sont bien disposés de façon à rendre très facile leur accès. Puis, elle fait partie d’un kit complet avec les stops bobine, le découseur, les aiguilles, la pédale, une petite brosse et les canettes offertes. Elle est aussi accompagnée d’un bac de rangement permettant d’accueillir les accessoires et les petits matériels de travail.

 

Les avantages de la PFAFF Select 3.2

Utiliser la surjeteuse PFAFF Select 3.2 comporte énormément d’avantages. Voici quelques atouts majeurs de ce modèle proposé par PFAFF.

 

  • Choix de point rapide : Avec cette surjeteuse, il devient très facile de changer de point. Grâce au système Easy select™, il suffit s’appuyer sur un bouton pour passer d’un type de point à un autre et d’entamer la couture d’un tissu. Il est même possible de combiner différents types de points à la fois. Les boutons sont bien visibles et faciles à reconnaitre.
  • Large choix de points de couture : Ce modèle se distingue des autres machines de sa génération par le nombre de points de couture disponible. Elle comporte une sélection de 27 points de couture différents. Puis, la sélection des points se fait à travers d’un clavier et d’une manière très facile et rapide.
  • Facilité de prise en main : L’utilisation de cette surjeteuse ne demande pas de connaissances très approfondies. Elle convient très bien à une couturière qui fait ses débuts. Certaines fonctions aident même à rendre encore plus facile l’usage de cette machine. En effet, le bobinage des canettes se fait directement à partir de l’aiguille et il prend fin de manière automatique quand la canette est chargée.
  • Plusieurs paramétrages intéressants : Afin de réussir les différents travaux de couture, cette machine à coudre pour surjet dispose d’un grand nombre de réglages possibles. Par exemple, elle offre la possibilité de régler les positions d’aiguille. Cela aide à obtenir des points nets et bien alignés. De plus, la largeur des points peut être ajustée jusqu’à 5,5 mm et leur longueur jusqu’à 6 mm. La vitesse de couture est aussi facilement réglable via la pédale.
  • Présence d’un bras libre : Ce modèle possède un bras libre permettant la réalisation des coutures sur les manches, les encolures ou encore sur les ourlets de pantalon. Il permet de travailler sur ces zones très difficiles à coudre. Très fin et pratique, ce bras libre permet de profiter d’un large choix de finitions décoratives.
  • Robustesse : La surjeteuse PFAFF Select 3.2 est dotée d’un capot bien rigide. Cela aide à mieux protéger la machine contre les chocs et à éviter la pénétration des poussières à l’intérieur de la machine. Elle est vraiment faite pour durer dans le temps.

 

Les inconvénients de la PFAFF Select 3.2

Le choix d’une surjeteuse PFAFF Select 3.2 comporte quelques légers désavantages. Ces points faibles peuvent engendrer des gênes lors de son utilisation.

  • Poids un peu lourd : Certains utilisateurs trouvent que ce modèle est plutôt lourd avec ses 11 kg. Cela rend un peu difficile son transport.
  • Bruit : Comme un grand nombre de surjeteuses, ce modèle est appelé à émettre un bruit lorsqu’il est en fonctionnement. Si certaines couturières ne trouvent pas ce bruit pénalisant pour la réalisation de ces travaux, d’autres utilisateurs peuvent être gênés par le bruit émis.

 

Notre avis sur la PFAFF Select 3.2

La machine à coudre PFFAFF Select 3.2 a été à la hauteur de nos attentes. Elle est à la fois pratique et performante. Le système de double entrainement appelé id est une technologie très intéressante mise en avant par la marque. C’est un système de double entrainement qui permet de réaliser des finitions impeccables même si les tissus sont plus épais. Ensuite, il faut savoir qu’elle est livrée avec 5 pieds différents. On retrouve un pied standard, in pied transparent, un pied ourlet invisible, un pied de biche pour la fermeture à glissière ainsi qu’un pied pour boutonnière « 5 B ». La présence de l’éclairage LED est également très intéressante. Elle aide beaucoup dans le cas où la luminosité vient à manquer.

 

L’autre atout de ce modèle est qu’il propose beaucoup de variétés de points, 27 plus précisément. Mais, la version 4.2 comporte encore plus de points disponibles, car elle propose 40 points différents. Aussi, la Select 3.2 permet de profiter d’un grand nombre de combinaisons de points, ce qui n’est pas possible sur certains modèles proposés par Brother ou Singer. Elle permet de réaliser des surpiqures, des points d’ornementations élastiques, du surfilage d’ourlets, des coutures de fermeture, des coutures extensibles ou encore des points de couture de renforcement. Ce modèle de machine à coudre Select 3.2 est aussi parfait pour coudre en marche arrière.

 

Ce modèle montre également une grande polyvalence. Il compte beaucoup de variétés de points, ce qui laisse parfois dans l’embarras du choix. Le mode de sélection des points est très ingénieux. Même une couturière débutante se retrouve facilement avec les boutons et ne risque pas de se tromper. Ensuite, il a été constaté que la force de pénétration des aiguilles est bien constante. Ce qui fait ressortir des points nets et réussis, quelle que soit la vitesse de couture adoptée.

 

Toutefois, ce modèle n’est pas adapté au transport fréquent à cause de son poids. Mais, ses dimensions permettent d’avoir un espace de travail bien large. Puis, le fait qu’il ne permet pas de broder sur les tissus est aussi un petit moins par rapport aux autres surjeteuses.

 

Quant à sa vitesse de couture, il existe d’autres modèles qui proposent une vitesse plus grande. Toutefois, celle de ce modèle est largement suffisante pour effectuer des coutures rapides. Puis, la pédale fournie permet de tempérer la vitesse suivant les exigences de la couturière.

 

Bref, la surjeteuse PFAFF Select 3.2 permet de vivre pleinement sa passion de couturière. Que ce soit pour les débutantes ou pour les professionnels, cette machine à coudre est l’outil idéal pour réaliser les différentes tâches de couture. Elle possède beaucoup plus d’atouts que d’inconvénients. De plus, elle possède un rapport qualité/prix très intéressant.