Machine à Coudre Singer MC Simple 3221, guide d’achat, test, avis, meilleure, et comparatif

Êtes-vous à la recherche d’une machine à coudre pour un usage au quotidien afin de compléter vos outils de travail ? Ou êtes-vous un simple amateur de couture qui veut débuter dans ce domaine ? La Singer MC Simple 3221 est ce qu’il vous faut. Facile d’utilisation, elle sera une alliée efficace pour toutes vos coutures. Voyons ci-après ce qui la singularise tant des autres machines à coudre.

Singer MC Simple 3221 : La moins chère du marché

Singer Simple 3221 Machine à coudre Blanche/Bleue 21 Programmes
  • Machine à coudre mécanique
  • 21 programmes ajustables
  • Enfilage automatique
  • Marche arrière
  • Boutonnière auto 1 temps

Faisant partie des meilleures machines à coudre Singer de l’année 2019, la Singer MC Simple 3221 est avant tout adaptée aux coutures classiques. Elle est simple à utiliser. En plus, son design élégant et son ergonomie vous faciliteront amplement son maniement. En outre, elle est faite d’une matière en plastique robuste et son châssis est fabriqué d’un métal de très bonne qualité.

Parfaite pour les novices, elle ne manquera pas également d’impressionner les personnes de niveau intermédiaire dans tous travaux de couture. La machine à coudre Singer MC Simple 3221 dispose de 21 points de couture ajustables. En effet, 6 d’entre eux sont des points élémentaires tels que les points droits et points zigzag. Il y a aussi 5 points stretch et 9 points décoratifs. Sachez aussi que vous pouvez ajuster la longueur des points selon vos besoins. Pour ce qui est de la boutonnière, elle est automatique et se fait en une seule étape. La tension du fil ainsi que la longueur des points sont tout aussi réglables vous assurant ainsi une personnalisation totale de vos créations.

  • Rapport Qualité/Prix
  • Facilité d'utilisation
  • Polyvalence
  • Adaptée aux débutants
3.8

Notre avis

Parmi nos machines à coudre, nous vous recommandons la Singer Mc Simple 3221. Sa fonction mécanique fait toute sa simplicité comparée aux autres marques comme Brother qui conçoit pour la plupart des machines à coudre électroniques. Elle se montre efficace pour toutes les catégories d’utilisatrices, débutantes ou plus aguerries étant donné qu’elle présente un programme de coutures diverses. Allant des points basiques aux plus créatifs, le rendu est parfait et les finitions sont précises. Son système d’éclairage, sa simplicité, sa bonne prise en main et ses fonctionnalités pratiques font d’elle un excellent support de travail. Enfin, son rapport qualité-prix est très alléchant. À un coût légèrement plus bas sur le marché, cette machine à coudre convient à toutes les bourses.

La Singer MC Simple 3221 est simple, comme son nom l’indique. Elle vous procurera une grande aisance dans sa manipulation même pour les couturières en herbe. Celles-ci sauront se débrouiller sans peine et pourront aussi s’aider du manuel d’utilisation en français téléchargeable sur Internet. Il y a aussi des vidéos d’accompagnement en ligne. Pour vous dire que sur cet appareil, tout a été conçu de manière à faciliter amplement le travail de son utilisateur. La boutonnière, l’enfile-aiguille sont tous automatiques pour votre confort. Cette machine est aussi dotée d’une fonction marche-arrière pour ne pas avoir à retourner le tissu. Elle est également convertible en bras libre. Quant à sa pédale, son pied presseur peut être soulevé et permet l’assemblage de tissus de grosses épaisseurs.

singer-tissuÀ la livraison, vous trouverez un kit d’accessoires comprenant :

  • 4 pieds : pied multi-usage, un pied pour fermeture à glissière, pied pour boutonnière, pied pour pose de bouton.
  • Un tournevis en L.
  • Un assortiment d’aiguilles.
  • Une brosse.
  • Un découseur.
  • Un guide de couture.
  • Un système d’arrêt bobine.
  • Une plaque de reprisage.
  • Une housse de protection souple.
  • 3 canettes.

En gros, la Singer MC Simple 3221 est plus destinée aux couturières débutantes ou intermédiaires. Cependant, même les plus chevronnées trouveront intéressants son fonctionnement, sa fiabilité, sa robustesse et la qualité des travaux qu’elle offre. Elle permet une prise en main rapide et une utilisation aisée. L’enfilage, la boutonnière, la position de pied extra haute, le châssis métallique sont tous autant des avantages de cet appareil. Par contre, si la longueur de point est réglable, ce n’est pas le cas de la largeur du point. De plus, les fonctions basiques ne suffisent pas pour des créations plus complexes telles que la réalisation de la broderie, d’ourlets par rapport aux autres surjeteuses. Il n’y a pas aussi de notice d’utilisation en français livré avec la machine, mais vous pouvez en trouver sur Internet.


Comment réaliser un patron couture ?

buste-coutureUn patron couture est un morceau de papier qui sert de référence pour la couture (jupe, pantalon, manche d’un veston…). Pour faciliter votre travail, il est donc nécessaire de le réaliser avant de couper et de coudre le tissu que vous voulez assembler. Certes, les experts dans l’univers de la couture vous diront de concevoir à l’avance une toile d’essai. Mais ce n’est pas tellement évident, car cela peut coûter cher et le patron suffit dans l’ensemble à réaliser une création.

Pour commencer, ayez en main les outils de base comme une règle, un crayon, du scotch, un critérium et une paire de ciseaux. Puis, munissez-vous d’un papier à patron. Vous en trouverez dans un magasin de tissus, dans une petite mercerie ou sur les sites en ligne qui vendent ce genre de produit. Choisissez un papier relativement transparent pour pouvoir décalquer le tracé d’une face. Ensuite, la règle japonaise doit être souple pour poser chaque millimètre de contour d’un tissu. Elle fait généralement 50 cm par 5 cm. L’équerre et le perroquet sont aussi utiles pour réaliser des angles parfaits et pour reproduire les courbes naturelles du corps.

Une fois les accessoires réunis, prenez maintenant les mesures. C’est d’autant nécessaire si vous ne partez pas sur un patron de base ou ne servez pas d’un vieux vêtement pour recopier les contours. Le mieux serait de vous faire aider par une autre personne s’il s’agit de réaliser votre propre vêtement. Celle-ci va vous aider à prendre vos mensurations.

Cela s’effectue en quelques étapes :

  • Mesurer d’abord la taille en vous servant d’un mètre ruban.
  • Placez-en un autre sur le tour des hanches.
  • Dessiner un repère à la base du cou et au bord de l’épaule en utilisant un crayon.
  • Maintenir le mètre ruban bien droit sur le pourtour de la poitrine, de la taille et du bassin.
  • Mesurer depuis la taille jusqu’au bassin.
  • Mesurer la distance du cou jusqu’à la taille pour le dos et le devant.
  • Calculer la longueur d’épaule.
  • Mesurer la carrure du dos au niveau des omoplates et celle de la poitrine.
  • Mesurer la profondeur de l’encolure, la hauteur des bras.

Le procédé est le même pour prendre les mesures sur un homme.

Maintenant, vous pouvez vous aider d’un patron de couture existant pour servir de base. C’est plus rassurant quand on débute. Adapter les longueurs, agrandir ou raccourcir la carrure, rajouter une encolure… bref, vous ne devez que faire les ajustements nécessaires. Si vous voulez copier un vêtement que vous avez depuis longtemps, vous n’avez qu’à l’épingler sur le papier et y reporter les mesures.

Voilà, confectionner un patron de couture n’aura plus de secret pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *