La Juki MO 50E pour bien faire ses débuts dans la couture

La surjeteuse Juki MO 50E est la toute première surjeteuse de la maison Juki. C’est la machine à coudre pour toutes les personnes qui débutent dans la couture. Avec elle, vous découvrez le plaisir de coudre des vêtements avec de belles finitions. Vous apprenez à réaliser des surfilages et des détails comme un professionnel.

Description de la Juki MO 50E

Juki MO-50e Surjeteuse, Blanc
  • Différentiel ajustable, roulotté automatique
  • Dégager de boucler pour l'enfilage
  • Couteau supérieur escamotable, Bac récupérateur de déchets
  • Aide à l'enfilage avec repères de couleur
  • Housse de protection

La Juki MO 50E offre une technique d’utilisation simple et très facile de prise en main. C’est une machine à coudre à 2 aiguilles, portant 3 ou 4 fils. Elle est pourvue d’un roulotté automatique de trois fils. Cette surjeteuse a un différentiel réglable ainsi qu’un collecteur de déchets.

On pourrait sans doute l’ignorer, mais la garantie d’une belle finition en couture repose sur l’utilisation d’une surjeteuse. C’est à la fois pour le côté esthétique que pour la durabilité du tissu. La machine à coudre et la surjeteuse sont deux appareils complémentaires. On peut donc s’en servir dans le milieu professionnel qu’à domicile. À priori, cela dépend notamment du modèle à choisir et de l’utilisation prévue. Justement, voici un petit test de la surjeteuse Juki MO 50E qui vous permettra de connaitre les points à savoir avant de se lancer dans n’importe quel achat. Nous mettrons en avant les avantages du produit afin de vous guider un peu plus. Vous trouverez aussi quelques points négatifs dans ce dossier pour vous présenter les limites de la machine.

Les caractéristiques et les fonctionnalités de la Juki MO 50E

Surjeteuse Juki MO 50EPour vous permettre une première prise en main facile et vous faire pénétrer dans l’univers de la couture même en étant débutant, la Juki MO 50E offre des caractéristiques et fonctionnalités très intéressantes à savoir :

  • Réglage du différentiel : aisément ajustable et contrôlable à l’aide de la molette située du côté gauche de la surjeteuse
  • Roulotté automatique : cette fonction permet d’enfiler rapidement en quelques secondes. Le mécanisme est vraiment simplifié. Il vous faut juste pousser l’enfileur automatique et le thread passera par le creux de manière automatique
  • L’enfilage automatique du boucleur inférieur : tout comme avec le roulotté, le fait de pousser l’enfileur automatique, enclenche l’enfilage du boucleur de manière mécanique
  • Rétractabilité du couteau supérieur : son enfilage est rendu plus facile et plus garanti.
  • Ajustement du couteau inférieur : il est possible avec ce modèle d’ajuster la largeur de coupe. Ceci permet d’adapter votre ouvrage. Cet ajustement vous permet d’avoir un excellent surfilage et un roulotté impeccable
  • L’enfilage : des repères de couleur sont présents pour vous indiquer comment procéder pour l’enfilage. Ils rendent le processus tellement plus rapide et vraiment facile
  • Le réglage de la longueur de point : la Juki MO 50E offre une plage de réglage comprise entre 1 millimètre et 4 millimètres. Pour régler la longueur de point, il vous suffit de tourner le bouton qui est situé à l’extérieur de la machine proche du volant.
  • L’éclairage : qui facilite le travail même dans une pièce de faible luminosité
  • Un bac à déchets : destiné à recuillir tous les déchets provenant de la couture.

Les avantages de la Juki MO 50E      

Acheter une machine surjeteuse est une opération délicate, surtout quand on ignore sur quel critère baser sa recherche. Avec ce modèle de chez Juki, diverses fonctionnalités sont proposées aux acheteurs pour s’adapter à toutes les attentes. Découvrez pourquoi faut-il intégrer ce produit dans sa liste d’achats.

Dimensions très pratiques

Le premier avantage que l’on constate avec cette surjeteuse, c’est sa taille qui est particulièrement bénéfique pour les petits et moyens ateliers. La machine mesure 29,2 x 29,5 x 29 cm, ce qui la permet de se placer sur une table ou n’importe quel plan de travail sans pour autant occuper trop de place. Avec ses 7, 4kg, cette surjeteuse permet de faciliter la prise en main pour le transport. Et on peut dire que cela peut se faire, même avec une seule personne.

Grande solidité

Il serait bien dommage d’investir pour une surjeteuse sans pour autant espérer une utilisation de longue durée. C’est justement pour éliminer cette crainte qu’on tient à présenter ce modèle Juki MO 50E. Celui-ci est fabriqué avec du métal solide qui garantit une bonne résistance aux chocs et qui est insensible à la rouille. Avec ce produit, vous pouvez assurément enchainer des surjets pour assez longtemps. Il suffit de bien respecter les conditions d’usage et d’entretenir la machine adéquatement.

Utilisation simple                     

Les débutants en couture peuvent bien se pencher pour ce modèle de chez Juki pour sa grande facilité d’utilisation. L’appareil possède 2 aiguilles et peut travailler en 3 et 4 fils selon les besoins et la nature du tissu à coudre. L’utilisateur n’aura pas besoin de changer le pied ou la plaque de l’aiguille puisque le roulotté se fait automatiquement avec le levier de contrôle.

Il en est de même pour l’enfilage du boucleur inférieur qui fonctionne en mode automatique grâce au levier. D’ailleurs, cette opération se fait rapidement et permet un enfilage impeccable. Sachez que le couteau inférieur peut être ajusté pour produire la largeur de coupe voulue. Vous pouvez aussi régler la longueur du point de 1 à 4 mm avec le bouton situé à l’extérieur du volant. À noter que la machine peut effectuer 1300points par minute. De plus, les vibrations sont beaucoup plus réduites.

Son différentiel est également réglable de 0,8 à 2,0 au cas où l’utilisateur prévoit de travailler différents types de tissus. Effectivement, le différentiel par défaut ne peut traiter que les tissus épais et basiques. Par contre, pour le jersey et les tissus élastiques, il faudrait ajuster le différentiel pour éviter les froncements et les plis. Ces paramétrages sont faciles à faire grâce à la molette qui se trouve sur la partie extérieure gauche de l’appareil.

Les options de réglage sont indiquées sur la machine et les différentiels sont numérotés pour servir d’indication pour l’utilisateur. L’enseigne tient aussi à faciliter l’enfilage avec les repères de couleurs sur la machine. De plus, il n’y a pas besoin d’être un professionnel en couture pour effectuer ces différents réglages puisque le manuel livré avec ce produit est entièrement en français et présente des instructions d’usage réellement explicites.

Facilité d’entretien

Avec le temps et après des utilisations intenses, il se pourrait que la surjeteuse Juki commence à présenter quelques défaillances au niveau de son fonctionnement. C’est tout à fait normal. Le problème commence souvent au niveau du couteau. Il faudrait alors vérifier que la lame supérieure est encore en état de marche. Si la machine mâche le tissu au moment du surjet, c’est que la lame n’est plus tranchante ou est peut-être endommagée. Fort heureusement que celle-ci est escamotable. De cette manière, il suffit d’en acheter une neuve pour garantir un enfilage sécuritaire et rapide.

Notez aussi que ce modèle de surjeteuse Juki MO 50E est facile à entretenir. Celui-ci est équipé d’un bac récupérateur de déchets pour éviter que les résidus de fil ne salissent le plan de travail. D’ailleurs, c’est tout à fait nécessaire sachant que ces petits fils peuvent coincer entre les mécaniques de la machine et risqueraient de l’endommager au fil du temps. Sinon, il suffit de frotter régulièrement le boitier de la surjeteuse avec un chiffon sec pour éliminer les poussières. Une housse de protection est également fournie avec le produit pour faciliter son transport et pour le garder en bon état lors des éventuels entreposages.

Excellent rapport qualité/prix

Vous hésitez encore entre plusieurs modèles de surjeteuse ? Eh bien ce n’est plus le moment d’attendre puisque ce Juki MO 50E pourrait bien être la solution à votre problème. Compte tenu de sa performance et ses fonctionnalités, le prix de ce produit est tout à fait raisonnable.

Les inconvénients de la Juki MO 50E

Ce qui est sûr, c’est qu’on ne peut jamais s’attendre à ce qu’un produit soit totalement parfait. Cette surjeteuse n’en est pas non plus une exception. Nous avons trouvé quelques bémols sur ce produit et si nous les présentons dans ce dossier, c’est notamment pour vous préparer à l’avance.

Usage domestique uniquement

Les constructeurs de chez Juki ont conçu cette surjeteuse pour les amateurs en couture qui cherchent à offrir à leurs tissus une meilleure finition. C’est bien regrettable pour les ateliers de couture professionnels qui veulent disposer d’une machine d’une telle praticité. Ce modèle convient particulièrement aux petits ateliers à la maison et aux petites confections diverses qu’on peut faire lors de certaines occasions. Malheureusement, il faudrait acheter une table d’extension supplémentaire pour travailler les tissus en patchwork et les matelassés. Toutefois, pour les novices, acheter cet appareil permet de s’améliorer en couture et de gagner par la suite des bords beaucoup plus agréables à regarder.

Apprentissage plutôt complexe pour les débutants

Les acheteurs qui font leur première expérience avec la couture disent avoir du mal à apprendre comment manipuler cette surjeteuse Juki MO 50E. Effectivement, comprendre les diverses fonctionnalités proposées par la machine pourrait bien être difficile au tout début. Il faudrait une bonne dose d’habitudes pour anticiper la routine et pour se familiariser avec l’appareil.

Certaines personnes ont même dû recourir aux tutoriels vidéos pour éviter de faire les erreurs du débutant. Évidemment, cela inclut un léger ralentissement au niveau du rythme, mais on peut quand même s’attendre à ce que l’utilisation soit beaucoup plus agréable avec le temps. Le manuel d’usage comporte les points à savoir pour se servir de la surjeteuse, mais il y a quand même quelques explications manquantes sur l’utilisation.

Niveau de sécurité moyen

La surjeteuse Juki MO 50E est un modèle recommandé pour les utilisations à domicile. Cependant, les constructeurs ont quand même plutôt négligé les diverses options de sécurité. À la différence des couturiers professionnels, les particuliers sont encore susceptibles de manquer de vigilance pour utiliser l’appareil. Ils ne peuvent sans doute pas s’échapper des petits incidents qui pourraient survenir. D’autant plus que certains accessoires comme l’enfileur d’aiguilles ne sont pas fournis avec le produit.

Les acheteurs affirment par exemple que la machine serait beaucoup plus sécuritaire avec une poignée fixe pour faciliter le transport. De cette manière, il sera plus facile d’éviter les maladresses et les chutes pouvant être provoquées par le boitier en aluminium très glissant. Sinon, un interrupteur de signalement serait aussi nécessaire pour rendre l’utilisation plus sécuritaire. Comme cela, l’appareil ne se mettra pas à faire les surjets tant que le capot sur la partie avant est encore ouvert. C’est surtout pour alerter l’utilisateur et de l’inciter à passer à des vérifications supplémentaires.

Notre avis sur la Juki MO 50E

Pour départager les avis sur cette surjeteuse, voici ce que l’on peut tirer de cette analyse.

Qu’en est-il de la qualité de la machine ?

Beaucoup de gens redoutent la qualité des produits « Made in China » or que ce n’est pas le cas avec cette surjeteuse Juki. Ce modèle MO 50E a tous les atouts pour rivaliser avec les autres grandes marques comme Brother ou Singer. Et cela, que ce soit en termes de performance ou de robustesse. Les options que la machine offre sont complètes pour effectuer les tâches basiques qu’une surjeteuse doit faire. Et on peut dire que c’est l’essentiel.

Pour qui ?

L’appareil convient très bien à ceux qui souhaitent encore se lancer dans le domaine de la couture et des finitions. Bien évidemment, nous faisons notamment référence aux personnes qui cousent pour se faire plaisir à la maison, non pas pour le milieu professionnel.

Pourquoi acheter ce modèle ?

Nous pensons que s’il faut acheter une surjeteuse, le mieux c’est de se pencher pour ce modèle Juki MO 50E. L’appareil est parfait pour coudre les tissus élastiques avec ses deux aiguilles. Généralement, il faut un certain budget, voire des petites économies, pour pouvoir investir dans une machine surjeteuse. Cependant, sachez que ce modèle de chez Juki est quand même vendu à un cout raisonnable. La machine promet une utilisation de longue durée avec la solidité de son matériau de revêtement en aluminium.

Les caractéristiques techniques de la surjeteuse Juki MO 50E :

  • Vitesse : 1300 tours/minute
  • Nombre de fils : 3 ou 4
  • Aiguille : Elx705
  • Largeur d’ourlet standard : aiguille gauche (6 mm), aiguille droite (4 mm), ourlet roulotté (2 mm)
  • Différentiel : 0.8 à 2.0
  • Roulotté incorporé : aiguille droite à 3 fils
  • Flatlock décoratif : aiguille droite ou gauche / 3 fils
  • Relevage du pied presseur : maximum 6 mm

Les accessoires de la Juki MO 50E

Il y’en a près d’une dizaine à savoir :

  • Tournevis
  • Brucelles
  • Huile
  • Brosse de nettoyage
  • Jeu d’aiguilles ELx705
  • Filets
  • Supports pour bobines
  • Bac à déchets
  • Clé hexagonale
  • Couteau supérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *